On en sortira tous un jour.

Publié le par Hel

Bon, si quelqu'un lit ces mots et a déjà lu les pavés précédents, ce quelqu'un doit être plus ou moins traumatisé par ce qu'il a lu. Mais ne vous inquiétez pas, la prépa ce n'est pas si mal ! Et même si ça l'est, on en sort tous un jour. Ok, parfois c'est en camisole de force après avoir grillé son dernier neurone, mais on en sort !

Sinon, il y a pleins d'avantages à être en BCPST ! Par exemple...

 

En biologie, vous découvrirez que tant qu'il y a de l'eau, il y a de l'espoir. De même, vous apprendrez que les molécules font parfois des choses très peu racontables, à plusieurs. Vous trouverez dans la liste des noms d'acides aminés de bonnes idées de noms pour vos filles ("Histidiiiine, Glyciiiiine, on passe à table !!") Vous découvrirez aussi pourquoi il vaut mieux être un tas de graisse qu'un tas de sucre, et que les vaches peuvent se balader avec des hublots sur le flanc. Ce qui permet d'ailleurs, grâce à une simple recherche Google, de lire des débats captivants, toujours très argumentés et absents de tous préjugés sur ces animaux. (Oui, c'était ironique.)

De même, en mathématiques vous découvrirez comment que démonter l'argumentaire d'une personne peut se limiter à prouver qu'il a tort en un seul point et que les mathématiques, c'est aussi une grande part de philosophie, où aucun ensemble, par définition, ne peut contenir tous les ensembles existants (Ou la joie du paradoxe)

La physique-chimie vous apprendra que si vous êtes myope, vous serez dans la merde si vous vieillissez trop. Oserais-je préciser que c'est dans la définition de l'incontinence ? Vous deviendrez incapable de voir une réaction autrement qu'en succession d'actes élémentaires et... Bon, j'ai fait trois lignes, m'en demandez pas trop pour cette matière là.

Le français vous apportera son lot de surprise, avec cette année une méditation sur l'humour de Sade, l'homologie évidente entre "utérus" et "thumulus" (ie "tombe") en grec (en revanche, personne ne parle de cumulus...), les expériences homosexuelles de Rousseau et la façon dont il a abandonné ses cinq enfants, ce qui est toujours bon à savoir lorsqu'on étudie un extrait de l'Emile traitant de l'éducation des enfants.

En anglais et espagnol, vous apprendrez que Burger King et l'Espagne entretiennent des relations tendues tandis que les glaciers népalais fondent à cause de cet idiot de permafrost. Et que votre accent est pourri.

Enfin, en informatique, vous découvrirez que votre PC n'est en fin de compte qu'une calculatrice géante qui vous permettra, si vous lui demandez poliment, d'inventer des jeux bizarres entre deux plantages de Scilab.

 

Et sinon, en BCPST il y a aussi les débats de trois plombes sur le thème de la photo de classe (toujours pas trouvé), les petits déjeuners au lycée avec les internes, les blagues plus ou moins douteuses de votre prof de bio, les profs de khôlle plus ou moins sadiques, les calculs de probabilités d'une interro surprise et, surtout... Le bonheur de pouvoir se reposer le week-end ! Et de pouvoir battre tous ses records au calcul 20 avec Dr Kawashima. Ce qui a au moins l'avantage de remonter un peu son égo après avoir foiré un DS.

 

Bref, de toute façon, bah tout ce qui nous tue pas et ben il nous rend plus fort ! (Oui, c'est très français, je le reconnais.)

C'est donc pour cela que je vais profiter de quelques heures de sommeil.

Bien à vous, cher lecteur.

.~*Hel*~.

Publié dans BCPST

Commenter cet article