The Sun is Sleeping Quietly...

Publié le par Hel

Vous êtes sûrement très heureux de savoir que les microtubules, éléments du cytosquelette sont composées de 13 profilaments eux-mêmes composés de dimères de tubuline tous polarisés, le tout formant un tube d'un diamètre d'environ 25 nm. Et encore plus heureux de savoir que la colchicine empêche la polymération de ces tubulines si elle s'y lie avant que celle-ci ait commencé, faisant disparaître les microtubules et, par conséquent, tout ce qui ressemble à un ordre dans la cellule, dispersant les dictyosomes de l'appareil de Golgi et déformant le Réticulum Endoplasmique.

Non ?

Tant pis pour vous, vous venez - plus ou moins malgré vous - d'être immergés pendant quelques secondes en BCPST, là où nous apprenons à calculer l'ordre des réactions en chimie, la philosophie en cours de math et le porno moléculaire en SVT.

Hé oui, en BCPST, tout est possible !

Y comprit pleurer devant sa copie en voyant la tonne d'éléments que l'on aimerait noter-observer-interpréter-concluer ("Conclure" sonnait faux.) et le temps qui défile tellement rapidement que vous n'avez déjà plus le temps de dire que les microtubules, du fait de leur polarité, vont permettre aux protéines motrices de se déplacer dans un sens ou dans l'autre, vous le dites dans la conclusion, où le prof se demandera d'où son élève n°3952 sort cet élément. Vous avez autant le temps de faire votre schéma-bilan que de trouver votre ouverture, c'est-à-dire le temps de prendre un crayon dans votre trousse et de rendre votre copie. Vous sacrifiez l'ouverture, remerciez Dieu que le prof aie à surveiller deux salles et soit actuellement dans l'autre, griffonnez tout ce qui vous passe par la tête puis vous faites arracher la copie par le professeur évoqué précédemment.

Puis vous tournez la dernière page de votre sujet de type B qui vous a fait découvrir un tiers des éléments présents sur votre petit schéma sur le cytosquelette et vous vous plongez dans les liaisons au sein des protéines.

Et là, vous pleurez, parce que comme le prof/le programme/lesgensbizarresauministèredel'éducation ont estimé qu'il était TRES important d'étudier des exemples, à tel point qu'il serait possible de renommer le chapitre sur les Protides "Hémoglobine, Myoglobine, et détails passables sur les Protéines", vous avez passé la moitié de votre semaine à vous enfoncer dans le crâne la définition de l'Allostérie (capacité d'une protéine à sous-unités interactives à changer de forme et donc à modifier sa fonction, si si, ça existe) et à retenir les 350000 propriétés du hème, ou pourquoi les fumeurs respirent mal, que vous avez négligé de graver dans vos neurones les noms et dates et lieux et protocoles et prix Nobels traitant des liaisons peptidiques. Et là...

Là, vous revoyez votre cours, vous revoyez clairement l'emplacement des petits schémas, des petits paragraphes traitant de cette expérience. Voire même, vous vous revoyez en train de l'écrire, vous entendez au loin la voix du professeur...

Mais tout est flou. Alors oui, aujourd'hui, ce sera un plan de merde, où tu énoncera pathétiquement les différents types de liaisons existant, sans rien démontrer. Tu te demandera si l'acide aminé dont la chaine latérale n'est composée que d'un hydrogène est bien la glycine, tu te diras que non, tu as sûrement confondu, et réalisera à la sortie que c'était bien elle.

Tu ira manger à la cantine avec des couverts en plastique avant de ramper jusqu'à chez toi pour découvrir les joies de la boulimie. Puis tu ira sur Internet raconter une journée inintéressante au possible parce qu'en apprenant ton anglais, tu as effacé par erreur le dossier "topos intéressants pour Tonpseudo Confession" pour le remplacer pour le vocabulaire de la prise de conscience écologique.

D'ailleurs, faut que j'finisse de l'apprendre lui.

Donc bah... A plus.

 

.~* Hel *~.

Publié dans BCPST

Commenter cet article